Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Petits Patrimoines

Nous vous proposons de découvrir des sculptures, des productions artistiques, des paysages modifiés par la main de l'homme, des lieux de vie qui témoignent de notre passé et qui méritent, à nos yeux, d'être préservés, admirés et transmis.

Manufacture des Gobelins

Manufacture des Gobelins

En 1602, Henri IV loue ici pour ses tapissiers flamands des ateliers qui s’étendent jusqu’aux rives de la Bièvre où travaillent depuis un siècle et demi les teinturiers Gobelin. Colbert décide en 1662 d’y fonder la « Manufacture royale des meubles de la Couronne ».

Les tapisseries de ces ateliers sont mondialement célèbres, des plus anciennes de Rubens (1622) aux compositions du Directeur de la Manufacture sous Colbert, Charles Le Brun, et d’autres peintres des XVIIe et XVIIe siècles : Mignard, les Coypel, Desportes, Jouvenet, De Troy, Oudry…

Au XIXe siècle, les travaux du chimiste Chevreul permettent de classer des milliers de teintes stables. En 1825, les tapis de la Savonnerie sont rattachés aux Gobelins, et de 1940 à 1988, les tapisseries de Beauvais seront tissées aux Gobelins, leurs ateliers ayant été bombardées.

Ces manufactures seront dirigées depuis 1937 par le Mobilier National dont les locaux, construits en 1935 par Auguste Perret se trouvent rue Berbier-du-Mets, derrière les Gobelins. Au XXe siècle ont été tissées pour le Mobilier National des œuvres de Dufy, Matisse, Chagall, Picasso, Miro, Viera da Silva…

Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Manufacture des Gobelins
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article