Allégories de Dalou

par Dominique  -  11 Février 2013, 08:39  -  #sculpture, #paris, #dalou

Allégories de Dalou

Allégories du Commerce et de l’Agriculture, par Aimé-Jules Dalou

Jules Dalou (1838-1902) n’aimait pas cette œuvre de jeunesse qui lui avait été commandée par l’architecte Manguin. Ce dernier venait alors de faire travailler Dalou pour l’hôtel de la Païva sur les Champs-Elysées à un moment où le jeune sculpteur, persuadé qu’il ne pourrait vivre de son art y avait pratiquement renoncé.

La seule consigne donnée par l’architecte était ici de donner le style « Renaissance » qu’il affectionnait aux 2 sculptures encadrant l’entrée de l’immeuble et il avait laissé au sculpteur toute liberté de composition et d'exécution. Dalou montre ici deux jeunes femmes debout de chaque côté du porche représentant le commerce d’un côté et l’agriculture de l’autre.

Le jeune sculpteur n’avait encore que 26 ans lors de la réalisation de cette commande, son style n’est pas encore complètement affirmé mais on admire déjà la grâce des postures et l’harmonie des courbes féminines qui caractérisent la suite de son oeuvre.

4 rue de la Paix

Allégories de Dalou
Allégories de Dalou
Allégories de Dalou