Les villas "belle époque" de Royan

par Julien  -  3 Janvier 2014, 11:38  -  #architecture

La « vogue des bains de mer », née au début du XIXe siècle, va faire de Royan l’une des plus élégantes stations balnéaires. Sacha Guitry, Yvonne Printemps et Jacques-Henri Lartigue y séjournèront.

Sur le boulevard Frédéric Garnier, qui longe la plage de la Grande Conche, se succèdent des constructions plus originales les unes que les autres.

Au n° 68, la villa « Les Campaniles », encadrée par deux tours de style néo-baroque, s'inspire de l'ancien casino de Foncillon, détruit en 1945

Au n° 70, la villa « Ombre blanche », archétype de l'architecture moderniste des années 1950, projetée par Claude Bonnefoy et réalisée par et pour Monsieur Taunay n’est pas sans rappeler la villa Savoye de Le Corbusier.

Au n° 100, la villa « Aigue-marine », de 1910, présente un registre faisant largement référence au classicisme français.

Les villas « Rose Rouge » au n° 40, « L'espérance » au n° 42 et « Isabelle Marie » au n° 50 donnent un aperçu de la diversité des constructions réalisées à la « "belle époque ».

« Les Campaniles »

« Les Campaniles »

« Ombre blanche »

« Ombre blanche »

« Aigue-marine »

« Aigue-marine »

« Aigue-marine »

« Aigue-marine »

« Rose Rouge »

« Rose Rouge »

« L'espérance »

« L'espérance »

« Isabelle Marie »

« Isabelle Marie »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :